Séminaire « Pratique et Connaissance du Haṭha Yoga »

Stage intensif animé par Laurent Sindres, fondateur des Yogis héroiques :

Suivre la Voie du Yoga, c’est quelques fois faire un pas de côté, accepter de se laisser distancer par le monde pendant quelques jours, quelques semaines et parfois plus longtemps encore. Dans ce temps suspendu, il nous arrive de dénicher quelques pépites qui écloront plus tard en trésors. Laurent Sindres.

Les enseignements fondateurs du yoga affirment, bien avant notre ère, que la réalité de l’être humain est infiniment plus vaste et plus subtile que notre simple corps physique. Mais pour nous qui vivons en 2021, comment comprendre et mettre en œuvre ces enseignements pour connaître l’éveil ?
Les textes à l’origine du Yoga en tant qu’école philosophique comme la Bhagavad Gītā, les Yogasūtra ou la Haṭhayogapradīpikā répondent de façon très pratique à cette question essentielle : qui suis-je ? Ils ouvrent la voie vers la Joie Suprême, un bonheur indestructible qui n’est pas affecté par les hauts et les bas de la vie et repose sur la connaissance de la Réalité. Apprendre et pratiquer les techniques du Yoga qui ont porté leurs fruits pour des millions de personnes, à la lumière de ces sources, sera le but de ces retraites intensives.

Fin octobre dernier j’ai suivi la retraite dont le thème était le yoga de l’éveil, basé sur l’incarnation des enseignements de la Bhagavad Gita.

La Bhagavad Gītā ou « Chant du Bienheureux » est un texte fondateur dans l’histoire de la philosophie indienne et particulièrement du Yoga.
Aborder ce texte important dans le cadre d’une pratique intensive, c’est en dévoiler la puissance et l’actualité.

Lors de cette retraite, j’ai pu aprofondir ma pratique avec une sensation d’apaisement, notamment par le développement et une meilleure prise de conscience de ma capacité intuitive. J’ai alors pu réalisé que le pranayama est à la fois un sens de connaissance pour nous renseigner sur notre environnement subtil; et un sens d’action pour porter notre action dans le monde. Quoique l’on fasse, il n’y a pas d’erreur; l’action et l’intention qui la guide s’imposent. Sur le tapis comme dans la vie, nous sommes amenés à pratiquer et composer avec l’énergie qui nous traverse, avec une attention particulière aux corps et champs énergétique. Nous serions alors plus aptes à se laisser traverser par l’action juste, et à vivre le triptyque Action-Equilibre-Dissolution; tout comme dans un asana. Une définition aiguisée de notre rôle se révèle aussi incontournable pour qu’une action soit juste. Nous parlons ici de l’ordre naturel des choses, le Dharma. A travers nos expériences, notre attention portée sur une chaîne d’actions et ses conséquences, nous sommes amenés à discerner ce qui est juste ou non, ce qui est dharma ou adharma. Cela nous rappelle que la voie du yoga est une voie d’abrasion, nous amenant à nous percevoir comme un pot vide pour mieux ressentir et percevoir ce qui nous traverse. Nous pouvons ainsi par la suite remplir cet espace du rôle qui nous est imparti pour mieux en définir les limites , et agir en conséquence de manière juste.

Je remercie Laurent, yogacaria, de nous livrer un enseignement de manière très inspirante et ouverte; car la Bhagavad gita nous amène en permanence à nous questionner sur le chemin du Soi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :